clocher_peigne

Patrimoinebâti

Nos églises et leur clocher-peigne

Une influence architecturale que nous devons aux Bénédictins. Ces moines qui avant de se rendre à St Jacques de Compostelle ont mis en valeur nos terres, développé notre agriculture et diffusé grâce aux compagnons le style des abbayes cisterciennes à l’image de Cîteaux ou Cluny.

Retable Eglise de Saint-Amans-des-Côts

Il a été peint par Ludovicus GOMEZ et date de 1626. Il représente le Rosaire entouré des mystères, c’est une peinture à l’huile sur bois qui mesure 2m80 x 3m50 environ. Sa particularité est sa grande dimension peu fréquente pour une peinture à l’huile sur bois.
A droite, les 5 mystères glorieux : La Résurrection, L’Ascension, La Pentecôte, L’Assomption, Le couronnement de la Vierge
A gauche, les 5 mystères joyeux : L’Annonciation, La Visitation, L’Adoration des bergers, La Présentation au temple, Jésus parmi les docteurs
En bas, les 5 mystères douloureux : Le Christ au Mont des Oliviers, La Flagellation, Le couronnement d’épines, Le portement de croix, La crucifixion.

Chapelle du Roc

Dominant le village d’Huparlac, la Chapelle du Roc fût achevée en 1868 et est consacré à la Sainte Vierge. A noter une particularité concernant la charpente. Celle-ci est supportée par deux fermes agglomérées et cintrées, un système peu répandu dans notre région et que l’on doit à un architecte français : Philibert DELORME né à Lyon vers 1510 – 1515. (A Huparlac).

Bes Bédène

Site pittoresque, Bes-Bédène se trouve sur un éperon rocheux granitique enchâssé dans un cirque remarquable façonné au fil des siècles par la rivière Selves et majestueusement dominé par le puy de Montabès.
Riche d’histoire depuis la fondation de la paroisse au XIe siècle, Bes-Bédène est situé dans un méandre de la Selves en aval du barrage de Maury, proche de Saint-Amans-des-Côts.
Après l’église (avec son Retable datant du XVIIIe siècle, figurant les mystères du Rosaire), les salles d’exposition, la visite peut se poursuivre par une promenade très agréable jusqu’au pont. Ce pont, bâti en granite, a été construit antérieurement à 1292 et réparé en 1410. Haut de 13,50 m, long de 39,90 m il est à une seule arche en plein cintre.
Vous pouvez consulter les horaires de visite du site de Bes Bédène.
A découvrir également : la pierre branlante
(Prendre la D34 en direction d’Entraygues-sur-Truyère, au hameau Volonzac, tourner à gauche).

Château

Vestiges du château de Thénières

Situé sur un point culminant, ce château fort était un site idéal pour surveiller les environs. La baronnie de Thénières fut l’une des plus importantes de la région durant plusieurs siècles. En 1210 Jean de Beaumont, seigneur de Thénières, aurait réussi à mobiliser les habitants des alentours et, avec l’aide du Comte de Montfort, aurait délivré successivement Rodez, Laguiole, Mur-de-Barrez et bien d’autres lieux, des Albigeois et Bulgares qui envahissaient cette contrée.
Aujourd’hui deux tables d’orientation permettent d’identifier les lieux de ce vaste panorama.
• Randonnée possible de deux heures, balisage jaune, au départ du village de Saint-Symphorien-de-Thénières
• Promenade de 30 minutes (aller-retour) à pied, depuis le hameau de « Saintignac ».
(Prendre la D34 en direction d’Huparlac, puis tourner à gauche pour prendre la D504 direction Saint-Symphorien-de-Thénières).